mode emploi CALIBRATION ECRAN

Lancer l'installeur

La dernière version du logiciel se trouve ici :
http://support.datacolor.com/index.php?/Knowledgebase/List/Index/153/spyder5-downloads

Qui installe le logiciel Spyder5Elite

Qui doit être activé avec la sonde branchée à l'ordinateur

Il doit normalement retrouver le numéro de série tout seul

Ensuite le logiciel se lance. Il vous recommande de ne pas avoir lancé de calibration sans avoir attendu 30 minutes pour le préchauffage de l'écran

Il demande de tout cocher - même si c'est juste de la mise au courant

Le cas échéant on choisit son écran

Et on spécifie le type d'ordinateur ou de périphérique

Le logiciel reconnaît a priori le modèle de l'écran et/ou de l'appareil

Ceci est capital : gamma, point blanc et luminosité. On recommande 120 candela/m2 de luminosité maximum

Pour préciser, le point blanc "recommandé" ici par le logiciel correspond au point blanc de l'écran de l'iMac. D'autres écrans, les haut de gamme, demanderont d'autres point blancs (Eizo, Nec = 5800K par exemple).

Il va faire une vérification de la lumière de la pièce - en général trop forte

Il propose du coup de passer à 200 candela/m2, mais on conserve le paramétrage actuel de 120 candela/m2

On place la sonde sur l'écran

On suit les instructions, le logiciel va demander de modifier la luminosité de l'écran pour atteindre les 120 candela/m2

Un truc utile, on peut augmenter ou diminuer cette luminosité avec les touches F1 et F2 des clavier Apple ; mais pour le faire de façon plus fine enfoncer les touches alt - F1 lance la préférence système Moniteur

A chaque modification de la luminosité il faut cliquer sur "Mettre à jour" - pour finir par atteindre les 120 candela/m2 (avec une certaine latitude)

Ensuite le logiciel va lancer la calibration proprement dite avec tous les patches de couleur, puis proposer un nom pour le profil - adjoindre la date est une façon de faire pratique pour la suite

On peut comparer l'affichage avec ou sans profil d'écran en cliquant sur "permuter"

En général l'affichage est bien plus chaud, jaune que sans profil

On peut également comparer les profils entre eux

ou à un profil générique comme l'AdobeRGB

Ici l'on voit que le profil de cet écran d'iMac reprend 80% de l'AdobeRGB, donc que les verts sont bien moins riches…